TRISTESSE

 

TRISTE NOUVELLE POUR L'AFIVI


YvonneNotre vice-présidente et amie Yvonne LAURENT nous a quittés. Présente dès la création du jumelage avec San Miniato en 1992, qui a déclenché la fondation de notre association, elle était notre mémoire fidèle. Présidente un moment, vice-présidente depuis six ans, elle a manifesté un amour sans faille pour l'Italie, et la culture italienne, et s'est montrée très active dans toutes les manifestations qui les célébraient. Cette amie  chaleureuse, et, ces derniers temps, très courageuse, est décédée le jeudi 23 mai.
Ses obsèques ont eu lieu le mercredi 30  mai 2018 à 10h30 à la collégiale de Villeneuve.

 

 

Claudine a dit adieu à Yvonne au crematorium : 


YVONNE


Avec vous tous qui avez connu et aimé Yvonne, je voudrais la célébrer deux fois.

D’abord  en tant que présidente actuelle de l’amitié franco-italienne de Villeneuve.
Présidente elle-même dans les débuts, vice-présidente depuis six ans, Yvonne était la mémoire fidèle de l’association, elle était notre sagesse aux réunions en raison de son expérience; car elle était présente dès 1992 au démarrage du jumelage avec San Miniato et aux débuts parallèles de l’AFIVI. Elle m’en avait confié tous les documents, raconté tous les souvenirs, et portait dans son cœur une grande amitié pour l’Italie, et ses amies de San Miniato, Franca et Cristina. Presque jusqu’au bout elle a escaladé bravement deux rudes étages pour venir au cours d’italien, -monsieur Masson et la littérature, Corrado Belluomo et la conversation-, où elle apparaissait, essoufflée mais ravie de venir partager nos plaisirs culturels.
Au nom de l’AFIVI, je la remercie de sa chaleureuse fidélité.

Mais je voudrais parler aussi de l’amie que j’ai connue quinze ans ; c’est peu et c’est beaucoup. Des coïncidences amusantes nous avaient rapprochées : nous avions le même âge à quinze jours près, nous avions épousé chacune un Jean Laurent, ça ne s’invente pas, et notre amour de la culture italienne était également fervent.
J’admirais ses rapports amicaux avec la moitié de Villeneuve, sa présence comme secrétaire de l’école de musique lui avait fait connaître deux générations d’élèves musiciens, elle était appréciée de tous grâce à sa débonnaire gentillesse. C’était une femme bienveillante, que ses soucis personnels n’empêchaient pas d’être tournée vers les autres, attentive à ses nombreux amis. Préoccupée de ses enfants, dont elle parlait avec amour.
Provençale jusqu’à la moelle, elle faisait montre de la chaleur et de l’enjouement de cette région, je m’amusais aux expressions pittoresques qu’elle utilisait et dont elle riait qu’elles me fassent rire.
Mais plus que tout c’est son courage que j’ai admiré. Depuis longtemps elle luttait contre une dégradation progressive, avec une volonté, une ténacité qui l’ont sûrement prolongée le plus possible. Nous avons presque jusqu’au bout trouvé moyen de rire ensemble.
Elle redoutait hélas, en entrant il y a plus d’un mois à l’hôpital, qu’elle n’en sorte plus, et son dernier courage a été de préparer sa disparition. Je l’ai vue soudain perdre sa volonté de lutter. Et elle nous a quittés.

 

Yvonne, mon amie Yvonne,  était une magnifique personne. Et je l’aimais.

Claudine

>

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Lilina ourmie re n 2

Liliane Ourmières n'est plus
 

L'AFIVI vient d'apprendre avec chagrin la disparition de Liliane Ourmières, qui a quelques années durant animé le Conseil d'administration de ses rires et enthousiasmes, toujours prête entre autres  à participer à la préparation de nos agapes. Nous n'oublierons pas notre avenante et dynamique Italienne.

Liliane Ancona, de son nom de jeune fille, était née à Tunis en 1932 et rapatriée en 1963 ; elle s'est éteinte le 9 février 2018.

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Jacques Barry nous a quittés

 

"Nous avons appris la disparition de Jacques BARRY, membre honoraire de l'AFIVI qui lui doit indirectement sa création. Ancien directeur du CEA-Marcoule, mais aussi ancien conseiller municipal à Villeneuve, Jacques Barry choisit la ville de San Miniato pour le jumelage de notre cité avec l'Italie. Ceux d'entre nous qui l'ont connu célèbrent l'homme de projets et de culture qu'il fut durablement.Les obsèques ont eu lieu le 6 juillet 2017.
L'AFIVI présente avec émotion toutes ses condoléances à sa famille."

Chers compagnons d'escapade San Miniataise 2016

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Simone bertoliVoici une photo prise au cours d'un repas à San Miniato on y voit Simone Bartoli,  la gentille petite Simone, qui vient de nous quitter emportée par un cancer fulgurant. Certains d'entre vous ont partagé de bons moments avec elle donc je voulais vous faire part de cette triste nouvelle. Jeudi nous sommes allés, Anne Marie et moi, lui dire Adieu au funérarium de l'hôpital en présence de tous ses amis du continent avant son départ pour la Corse où elle repose maintenant dans le joli village de Pianatolli près des siens et où une messe  lui a été célébrée le 1er juin 2017.

Amicalement
Ariane