Vrai Caravage… ou mirage ?

Caravage toulouse

Ça cogite dur à la Brera de Milan !
Un Toulousain chanceux (?) qui détenait un « Judith et Holopherne » va devoir attendre un moment avant de savoir si son tableau (estimé à...     120 000 000 €, quand même, si c’est du vrai!) est une œuvre du Caravage.


Le directeur de la Pinacothèque de Brera organise en ce moment une confrontation entre ce tableau et de vrais Caravage… ou des copies de talent. Et une trentaine d’experts a délibéré, sans qu’aucun consensus ne soit trouvé ! Rides suspectes, mais même pigment, même toile, même fond… que sur la copie de Naples au sujet identique. Allora ???
En mars, à Paris, nouvelle confrontation avec  La Diseuse de bonne aventureLa mort de la Vierge et La flagellation du Christ, avec analyses scientifiques.
Et pourquoi on ne compare pas avec la première version de « Judith et Holopherne » que détient le Palais Barberini à Rome ? Plus direct, non ?

Le monde de l’art vit un suspense insoutenable !

 

Claudine Laurent, d’après La Croix du 10 février 2017